Bon Coin

Publié le par Fred

Savez-vous quel est le deuxième site Internet le plus visité en France, après Google mais avant Youtube, le" Monde" ou "Mediapart" ? Quel est celui qui fait mieux que l'américain eBay et le franco-japonais "Priceminister" , ce dernier créé par Pierre Kokiusco-Morizet (frère de et descendant du patriote polonais) ?

 

C'est bien entendu le "Bon coin", ce site de petites annonces, au design des plus simples, mais au fonctionnement très abordable, une sorte de "Chasseur français " des temps modernes, les annonces matrimoniales en moins -il y a Meetic ou Gleeden, pour cela.

 

Son histoire commence en Norvège, où un périodique d'Oslo entend développer un outil de petites annonces et  le tester sur Internet, de préférence dans un pays peuplé: ce sera la France ...

 

Le site est né. Bien sur, il s'appuie sur des méthodes éprouvées de fonctionnement : rapidité de mise à jour, "modération" par des étudiants français dans un pays "low cost" (Malte) mais aussi recrutement d'intermittents du spectacle pour répondre par mail aux réclamations.

 

Le succès est également du aux internautes: une légende dit ainsi que le site doit son nom à un référendum interne; et les utilisateurs utilisent de plus en plus le site pour des fonctions qui ne paraissaient pas premières: outre les annonces d'immobilier, d'automobile ou de meubles et électroménager, on découvre désormais des annonces d'échanges de services, d'offres de missions, un peu comme un gigantesque SEL ou une accorderie géante.

 

C'est enfin un succès de notre temps, un temps où le lien social étant délité, où l'exode  vers des terres périurbaines ou semi-rurales oblige toute une frange de la population à se débrouiller pour économiser, trouver du matériel d'occasion, mais aussi échanger une tonte de pelouse contre un cours d'anglais, une garde d'enfants contre une leçon d'informatique, symbole de notre époque qui crèvve de solitude et a souvent plus besoin de solidarité que de social....

 

On est bien loin des 600 000 € de M C.

Publié dans Choses vues

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article